Quand commencer à suivre son cholestérol ?

Quand commencer à suivre son cholestérol ?

Suivre son cholestérol : une habitude à prendre tôt

De nombreux scientifiques et professionnels de santé s’accordent pour dire que plus le cholestérol est pris en charge tôt, mieux c’est. Ainsi, en adoptant de bonnes habitudes depuis l’enfance, beaucoup de risques peuvent être évités. Mais quels sont-ils ?

cholesterol famille hereditaire

Le cholestérol : un phénomène à deux facettes

Le cholestérol est indispensable à notre bonne santé. Il contribue à la constitution des membranes de nos cellules, la synthèse de nombreuses hormones et de la vitamine D. Il est donc dangereux qu’il apparaisse en déficit dans notre organisme, tout comme il est dangereux qu’il soit en excès.

Ce deuxième cas de figure arrive lorsque les molécules qui lui permettent de se déplacer dans l’organisme ne sont pas équilibrés. Ces transporteurs sont les protéines HDL-c et LDL-c
Elles ont toutes les deux des trajectoires différentes et inverses.

Le HDL-c

Le HDL-c nettoie les artères du surplus de cholestérol et le conduit jusqu’au foie où il y est éliminé.

Le LDL-c

Au contraire, le LDL-c fait sortir le cholestérol du foie et le dépose dans les artères. Lorsque le taux de LDL-c et supérieur à celui des HDL-c, c’est là que les problèmes commencent. 

L’équilibre entre l’élimination et les apports de cholestérol est rompu et des dépôts trop importants se forment dans les artères, créant donc des plaques dites plaques d’athéromes, qui contribuent à rétrécir leur diamètre.

Ce rétrécissement favorise alors l’apparition de risques d’accidents vasculaires et cardiaques par création de caillots sanguins qui pourraient bloquer la circulation, ou par détachement d’une de ces plaques.

cholesterol danger

Les facteurs d'accidents cardiovasculaires

Différents facteurs peuvent entraîner l’augmentation des risques d’accidents cardiovasculaires. Certains peuvent être maîtrisés car dépendent essentiellement de notre mode de vie, d’autres non.


L’âge, le sexe ou les antécédents familiaux sont autant de causes sur lesquelles on ne peut avoir d’influence. En effet, en vieillissant, les artères et vaisseaux s’abîment et s’épaississent, diminuant leur lumière et donc rendant plus difficile le passage du sang.


De plus, les hommes sont davantage sujets aux accidents vasculaires jeunes, en moyenne dix ans en avance sur les femmes ayant les mêmes facteurs de risques.


En revanche, de nombreuses causes d’accidents peuvent être diminués ou évités, tels que le diabète, le tabagisme, l’hypercholestérolémie, l’excès de poids (ou l’obésité) ou encore la sédentarité. L’hypercholestérolémie, le surpoids et le diabète sont majoritairement dus à un mode de vie pas très sain et à une alimentation peu variée et trop grasse.

sport cholesterol

Ainsi, en mangeant davantage de légumes et fruits frais, de poissons (apportent de « bonnes graisses »), de céréales, de viandes blanches, on aide l’organisme à réguler le taux de cholestérol, de graisses corporelles et de sucre.

En effet, tous ces modes de vie engendre soit un épaississement interne de la paroi de l’artère car un dépôt lipidique (cholestérol et triglycérides) se forme à l’intérieur, soit en favorisant la coagulation du sang (tabagisme) et donc la création de caillots sanguins qui risquent de boucher l’artère au niveau de son épaississement.

La plupart des causes d’accidents vasculaires et cardiaques dont liés à un mauvais mode de vie. Il est ainsi recommandé de prendre de bonnes habitudes dès l’enfance telles que pratiquer régulièrement une activité physique, si possible impliquant le cardio, avoir une bonne alimentation, et ne pas fumer.

Evolution des maladies artérielles

Les maladies artérielles évoluent en trois temps.

Elles peuvent être endiguées si elles sont diagnostiquées tôt et que les habitudes alimentaires et de mode de vie précédemment vues sont mises en place.

1- Premier stade

Ces maladies ont la particularité d’évoluer de façon silencieuse, c’est-à-dire sans présenter de symptôme. C’est le premier stade.

2- Deuxième étape

Lorsque les premiers surviennent, il est souvent déjà tard pour espérer revenir à une parfaite santé. Ces symptômes sont le signe d’une certaine souffrance des organes dans lesquelles la maladie a évolué. Ils peuvent aller du simple essoufflement, à une paralysie transitoire ou de fortes douleurs dans la poitrine (angine de poitrine).

À ce moment-là, il est capital d’aller consulter son médecin, pour éviter que la maladie ne s’aggrave encore plus, ou du moins la ralentir au maximum. Pour cela, divers traitements médicamenteux peuvent être mis en place.

cholesterol docteur

Si la maladie se trouve déjà dans un état avancé, des gestes médicaux peuvent avoir lieu tels que la pose d’un stent pour permettre de désobstruer l’artère rapidement et de maintenir son diamètre, ou encore un pontage coronarien (au niveau du cœur), consistant à « enjamber » la zone du vaisseau coronarien bouché et en reliant donc deux artères entre elles. Ainsi, l’apport en oxygène est maintenu et le cœur peut continuer à fonctionner correctement.

3- Troisième temps

Le troisième temps de la maladie est critique. C’est à ce moment que surviennent les accidents aigus (AVC, infarctus du myocarde, occlusion artérielle) et parfois le décès de la personne. C’est un stade d’urgence absolue où les soins doivent être prodigués le plus rapidement possible (appeler le 15).

Il est important d’avoir à l’esprit que toutes les maladies vasculaires dues à un rétrécissement de l’artère ou la formation d’un caillot peuvent être mortelles, et que nous pouvons les combattre en modifiant notre hygiène de vie.

Attention à l'infarctus du myocarde

Le trop plein de cholestérol est la cause de nombreuses maladies cardiovasculaires parfois mortelles. Un infarctus du myocarde sur deux est dû à lui. Pour rester en bonne santé et éviter ou retarder ses effets sur la santé, il est important d’avoir un mode de vie sain, et de consulter son médecin dès que l’on répond à un des facteurs de risques de ces maladies (obésité, tabagisme, âge supérieur à 45 ans, …).